Réservations – Le Tableau de l’Emir

Dans un mois vous pourrez enfin assister à la première de la pièce « Le Tableau de l’Émir » écrite par Julie Vergès dans le cadre de l’oeuvre transmédia Les Portraits de Louis!
Alors réservez dès maintenant votre place sur Billet réduc!
Les 10 premières réservations de chaque soir auront le droit à une petite surprise 😉

Réservations

EMIRfinal-2

Le Soleil de Septembre

Et voilà, vous l’attendiez tous: le dénouement de l’affaire du vol des formules de parfums de la maison Patou.

Courez dévorer « Le Soleil de Septembre », le onzième épisode de l’oeuvre Les Portraits de Louis!

Edward Hopper

Edward Hopper

Questionnaire de Proust – Louis PIERRE

Et si Louis répondait au Questionnaire de Proust, que dirait-il?

  • Ma vertu préférée : la créativité
  • Le principal trait de mon caractère : la curiosité
  • La qualité que je préfère chez les hommes : leur capacité à repartir de zéro quand ils ont tout foutu en l’air : c’est une certaine forme d’optimisme !
  • La qualité que je préfère chez les femmes : leur capacité à supporter les hommes (ça demande une patience et un altruisme infini…)
  • Mon principal défaut : je crois que mon sens des responsabilités a tendance à pécher un peu. Ou mon sens des réalités de la vie, mais ça revient au même non ?
  • Ma principale qualité : la générosité (ça peut aussi devenir un défaut, d’ailleurs, passé un certain degré d’alcoolémie ou d’inconscience…)
  • Ce que j’apprécie le plus chez mes amis : leur sens de l’humour, leurs histoires.
  • Mon occupation préférée : je ne sais pas comment je pourrais choisir ! J’aime faire des choses de mes mains, produire, construire, créer, mais cela vaut un peu pour tout, pas seulement en art. J’aime aussi beaucoup écouter et regarder les gens.
  • Mon rêve de bonheur : vivre de mon art, je suppose. Avec la femme que j’aime. Avec des enfants aussi. Peut-être.
  • Quel serait mon plus grand malheur ? devoir revivre la perte de ma mère
  • A part moi -même qui voudrais-je être ? : Napoléon ? Non, en réalité je n’en sais rien. Je ne sais déjà pas qui je suis, alors il faudrait déjà que je devienne moi-même pour savoir si qui je suis me convient. Je pourrais être n’importe qui : c’est déjà le cas.
  • Où aimerais-je vivre ? Sur les toits de Paris ! Pour voir le paysage du ciel changer au gré de l’humeur des jours.
  • La couleur que je préfère : le bleu. C’est la seule couleur qui colore à la fois le ciel et l’eau.
  • La fleur que j’aime : j’y connais rien en fleurs. Ah si, j’aime bien le muguet. De toutes petites clochettes blanches qui n’ont l’air de rien, mais qu’est-ce que ça sent bon ! Et puis c’est une fleur de Mai (comme moi).
  • L’oiseau que je préfère : la grive musicienne. Il y en avait plein le jardin, chez ma mère.
  • Mes auteurs favoris en prose : je ne suis pas un grand lecteur. J’aime bien les romans d’anticipation, comme ceux de Barjavel ou les nouvelles policières de Georges Simenon.
  • Mes poètes préférés : je n’ai jamais vraiment lu de poésie, je préfère l’entendre… J’avais des camarades de garnison qui s’y essayaient parfois, mais ce n’était pas toujours convaincant (« la complainte du bidasse », « le vague à l’âme et le cor au pied »…)
  • Mes compositeurs préférés : je dirais bien Brassens et Jean Ferrat. Même si ce n’est pas très rock ils racontent des choses actuelles qui font pester les bien-pensants.
  • Mes peintres préférés : Dali, pour le grain de folie. Toulouse-Lautrec pour la façon dont il a su renouveler le genre du portrait (des danseuses de cancan, des gens de toutes les classes, beaux ou laids, sans distinction).
  • Ma nourriture et boisson préférée : le vin blanc de Trêves…
  • Ce que je déteste par-dessus tout : les hypocrites et les gens mal intentionnés
  • Le personnage historique que je n’aime pas : si je réponds Hitler, je ne serai pas très original, mais je n’ai pas d’autre idée.
  • Les faits historiques que je méprise le plus : tout ce qui a trait aux guerres, et particulièrement les plus récentes, qui ont fait encore plus de dégâts.
  • Le fait militaire que j’estime le plus : même si j’estime que la guerre ne devrait pas exister, je pense qu’on peut remercier la résistance d’avoir fait ce qu’elle a fait, il y a vingt ans déjà, sans quoi je ne serais pas en train de répondre à ce questionnaire.
  • La réforme que j’estime le plus : je dirais la loi Neuwirth (Martine et Michèle seraient fières de moi)
  • Le don de la nature que je voudrais avoir : parfois, j’aimerais pouvoir lire dans les pensées mais je me retrouverais au chômage… C’est difficile !
  • Comment j’aimerais mourir : dans l’idéal, pas tout de suite et sans douleur. C’est quoi cette question ?
  • L’état présent de mon esprit : pensif
  • La faute qui m’inspire le plus d’indulgence : la naïveté. Ce n’est pas vraiment une faute, d’être naïf, mais ça peut provoquer un paquet de problèmes…
  • Ma devise : Le visage est le miroir de l’âme.
par Henri de Toulouse Lautrec

par Henri de Toulouse Lautrec

Travail sur le Tableau de l’Emir

Nos 4 acteurs travaillent d’arrache-pied pour vous présenter une partie de l’histoire de Louis au théâtre.

N’oubliez pas de réserve vos 2, 5 & 6 Mai 2015 !

Voyez-vous même ces photos de travail avec Céleste, Arthur, Sébastien et Laura

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Questionnaire de Proust – Céleste MOUGET

Aujourd’hui, c’est au tour de Céleste, l’une des actrices de la pièce « Le Tableau de l’Émir » que vous pourrez voir les 2, 5 & 6 Mai à Paris.

Voyons ses réponses:

  • Ma vertu préférée : l’humilité
  • Le principal trait de mon caractère : l’humour
  • Mon principal défaut : l’humour
  • Ma principale qualité : l’envie
  • Ce que j’apprécie le plus chez mes amis : leur existence
  • Mon occupation préférée : dormir
  • Mon rêve de bonheur : un grand lit, très très douillet
  • A part moi -même qui voudrais-je être ? Valérie Lemercier
  • La couleur que je préfère : le vert
  • La fleur que j’aime : j’aime pas les fleurs, c’est cucul
  • L’oiseau que je préfère : le colibri, celui qui fait sa part
  • Mes auteurs favoris en prose : j’ai du mal avec le concept de truc « préféré » mais puisque c’est le jeu, j’aime beaucoup Duras
  • Mes héros dans la vie réelle : Papa et Maman
  • Mes héros dans l’histoire : Papi et Mamie
  • Ce que je déteste par-dessus tout : la prétention, l’intolérance, la jalousie, la pitié, le mépris, la téléréalité, le racisme, la pruderie, le paternalisme, le machisme, les fachos et surtout, surtout, l’absence d’humour
  • Le don de la nature que je voudrais avoir : inonder le monde de joie et d’amour avec mes blagues
  • Comment j’aimerais mourir : très vite
  • L’état présent de mon esprit : la sérénité n’est pas à l’ordre du jour, alors j’essaie de me concentrer sur ce qu’il reste de beau dans notre monde. je veux vivre de ma passion et je vais me battre pour ça !
  • Ma devise : c’est vieux, classique, connu, mais trop peu suivi à mon sens alors je vais dire carpe diem